top of page

Hillel Montréal lance le « Projet MOSES »

4 octobre 2002

Logo du projet Moïse

Les étudiants juifs de Montréal se préparent au lancement des « Masses d'étudiants démontrant leur soutien » (MOSES). Le projet, une ambitieuse campagne à l'échelle de l'Amérique du Nord visant à recueillir des fonds pour commémorer les victimes du tragique attentat à la bombe survenu à l'Université hébraïque de Jérusalem, sera officiellement lancé le dimanche 6 octobre 2002 à 15 h 45 dans la salle Moot de la Faculté de droit de McGill. lors d'une conférence de presse spéciale.

La campagne sera menée en collaboration avec Hillel International, dont le siège est à Washington, DC, et sera menée sur plus de 90 campus universitaires et collégiaux aux États-Unis et au Canada. Les leaders étudiants de Montréal, occupés à préparer le lancement, étaient visiblement enthousiasmés par le projet. « C'est une belle et significative façon pour nous de montrer notre soutien aux familles des victimes, à la communauté de l'Université hébraïque, ainsi qu'au public israélien en général qui lutte contre la menace quotidienne du terrorisme », a commenté Yoni Petel, Hillel. Président de Montréal. « En tant que Juifs, nous considérons la Torah comme un « arbre de vie » et nous prions pour que grâce à ce don, la mémoire de ces individus si spéciaux perdure. » Petel a en outre souligné son enthousiasme à l’idée de pouvoir travailler avec Hillel International sur ce qu’il a appelé « la démonstration d’unité et de soutien à Israël la plus forte et la plus significative » jamais entreprise par les étudiants juifs d’Amérique du Nord. « Nous sommes très fiers que l'idée soit née ici », a-t-il expliqué, « mais nous sommes encore plus fiers de la façon dont Hillel International et tant de campus se sont joints si rapidement et avec autant d'enthousiasme. »

Interrogée sur l’importance du projet pour elle, la présidente du projet, Kate Bush, a déclaré que si chaque attaque contre des civils innocents la touche profondément, les attaques contre l’Université hébraïque l’ont affectée de « la manière la plus profonde ». Elle a déclaré que l’idée d’une attaque contre une université, qui devrait être un refuge sûr, un lieu de tolérance et de paix, est « inimaginable ». Bush a déclaré que les étudiants ici en Amérique du Nord se sentent très liés à la tragédie. "C'était une attaque contre des étudiants comme nous, sur un campus comme nos propres campus", a-t-elle déclaré avec émotion, "d'une certaine manière, nous avons également été attaqués ce jour-là." Elle a déclaré que ce projet visait à « riposter de la meilleure façon possible » contre les ennemis de la paix. Elle a souligné que la tradition juive soutient que l'étude de la Torah accroît la paix dans le monde et qu'elle espérait que l'étude de cette Torah particulière contribuerait à apporter la guérison et la paix sur le campus de l'Université hébraïque, qui a subi une telle tragédie. "L'endroit qu'ils rempliraient de chaos, de haine et de destruction, nous le remplirons d'amour et de paix et à la fin nous gagnerons parce que l'amour est plus fort que la haine."

Pour un commentaire supplémentaire :

                              

Yoni Petel, Président Hillel Montréal (514) 845-9171

Kate Bush, présidente du projet MOSES (514) 867-6542

Hillel Montréal est actif sur 9 campus, représentant plus de 7 000 étudiants juifs de Montréal

bottom of page